Chauffage à inertie

Qu’est-ce que le chauffage à inertie ?

Le chauffage à inertie est trés simple de fonctionnement. Le radiateur à inertie peut être composé d’un noyau en aluminium (voir en fonte ou granit), d’un fluide caloporteur ou d’une brique chauffée à l’aide d’un système de résistance électrique.

Le chauffage à inertie récupère la chaleur pour ensuite la diffuser de manière homogène dans votre pièce. Le radiateur à inertie diffuse de la chaleur rayonnante qui se propage sans difficulté du sol au plafond, vous bénéficiez donc d’une chaleur constante au sein de votre pièce.
Suivant le type de chauffage à inertie, la capacité d’inertie peut être plus ou moins grande selon qu’il s’agit d’un chauffage à inertie en aluminium, en fonte, en granit ou suivant le type de brique utilisée.

Les caractéristiques du radiateur à inertie

 
Le principal avantage du chauffage à inertie est qu’il reste toujours chaud, vous obtenez alors une chaleur douce comparable à celle d’un chauffage central. De plus, les radiateurs à inertie n’ont pas besoin de maintenance ou d’entretien particulier.

Le chauffage à inertie est un système de chauffage fiable, qui n’assèche pas l’air ambiant de votre pièce et qui, de plus se révèle trés économique.
La montée en température d’un chauffage à inertie s’effectue trés rapidement et procure une chaleur homogène.
Les fabricants de radiateur à inertie propose aujourd’hui de nombreux modèles pouvant s’adapter facilement à tous les intérieurs.

Le principal inconvénient du chauffage à inertie est son prix d’achat. En effet, celui-ci est plus élevé qu’un radiateur rayonnant ou tout simplement qu’un convecteur électrique traditionnel. En revanche, le radiateur à inertie s’avère être plus économique en terme de consommation d’énergie.

Close Comments